Comment l’hypnose nous permet d’aller vers davantage de bien-être ?

En vérité, si l’on met nos problèmes de côtés, nous sommes tous heureux. [Forcément…]

hypnotherapy

Seulement voilà, la vie nous offre des challenges – vous allez dire qu’on s’en passerait bien mais c’est comme ça –, [des challenges] liés à notre histoire et au chemin qui est le nôtre, et que nous apprenons à découvrir tout au long de notre vie. En accélérant les étapes de l’enfance et de la petite enfance – voire même de la vie intra-utérine –, nous nous créons, au fur et à mesure que nous grandissons, notre personnalité, c’est-à-dire la mise en place de processus d’adaptation à notre environnement intégrant notre sensibilité et le rapport que nous créons entre nous et le monde.

L’hypnose est très efficace pour ce qui suit : douleurs chroniques, migraines, anxiété, tocs, crises de panique, dépendance affective, phobies, troubles alimentaires (boulimie, anorexie), impuissance sexuelle, frigidité, hypersexualité, stratégies d’échec (auto-sabotage), blocages, apathie (ou hyperactivité), épisodes dépressifs (coup de blues), dépendances (alcool, tabac, jeu, drogues,…)

Pour prendre RDV, appelez le 071 10 10 00

 

Une forteresse en construction

C’est ainsi que ce sont créés des mécanismes de défense, c’est-à-dire une manière optimale de fonctionner dans notre environnement, englobant l’éducation que nous avons reçue, nos expériences, et les croyances ancrées en nous. Et parmi ces expériences il y en a des positives – celles qui nous procurent du plaisir et de la joie – et d’autres dont on se serait bien passées. Pour ces dernières nous avons conservé des cicatrices, une certaine « fragilité ». Nous avons tous une vulnérabilité dont nous ignorons l’existence la plupart du temps, et qui se manifeste, épisodiquement, par un comportement inadapté et/ou un ressenti négatif par rapport au résultat que nous désirons. Par vulnérabilité, nous entendons des choses insoupçonnées sur nous-mêmes, dont nous reconnaissons – par contre – certains symptômes !

Le symptôme n’est pas toujours agréable. En vrac : douleurs chroniques, migraines, anxiété, tocs, crises de panique, dépendance affective, phobies, troubles alimentaires (boulimie, anorexie), impuissance sexuelle, frigidité, hypersexualité, stratégies d’échec (auto-sabotage), blocages, apathie (ou hyperactivité), épisodes dépressifs (coup de blues), dépendances (alcool, tabac, jeu, drogues,…), pulsions violentes (agressivité)… et la liste est encore longue.

Attention, les causes de ces symptômes peuvent être – parfois – d’ordre biologique. Bien que la thérapie brève (et notamment l’hypnose ericksonienne) peut nous aider à dépasser ces situations jusqu’à en sortir définitivement, on ne peut balayer d’un revers de la main la « médecine traditionnelle » et les carences pouvant être d’ordre biologique. Seul un psychiatre pourra établir un diagnostic et affirmer que les symptômes sont l’expression de psychopathologies plus lourdes.

hypnose cerveauEn attendant, notre psychisme s’est structuré d’une certainement manière, de façon à tendre vers l’harmonie, et l’inconscient renferme bien des secrets. Notons qu’il n’est pas toujours nécessaire d’aller vers cette inconscient. Si notre esprit a mis en place un système de protections, il est tout à fait inopportun de vouloir le défaire sans raison (d’ailleurs personne n’aurait l’idée saugrenue de vouloir faire ça). Cela étant dit, notre esprit inconscient restera toujours bienveillant à l’égard de nous-mêmes, et notre inconscient nous montrera UNIQUEMENT ce que nous avons besoin de savoir AU MOMENT où nous avons besoin de le savoir !

Cela répond à une crainte majeure d’une personne qui envisage de suivre une thérapie via l’hypnose ericksonienne : « Et si, en retournant dans le passé, je découvre des choses que je n’avais pas spécialement envie de découvrir ? »

Cette question n’est ni innocente, ni fortuite. Il y a cette part de nous-mêmes qui est « préconsciente » qu’il pourrait y avoir eu  « quelque chose » (ne nous avançons pas à parler de traumatisme tant qu’on n’en a pas la preuve). Ce « quelque chose » serait une événement qui a fixé une partie de notre personnalité, ce qui nous a permis de [plus ou moins] bien fonctionner, c’est-à-dire en être arrivé là où nous sommes arrivés aujourd’hui, en un seul morceau ! Alors bien évidemment, en totale conscience, nous n’avons absolument pas envie de prendre le moindre risque de vouloir y toucher, et de s’en retrouver déstabilisés.

Notre esprit inconscient restera toujours bienveillant à l’égard de nous-mêmes, et notre inconscient nous montrera UNIQUEMENT ce que nous avons besoin de savoir AU MOMENT où nous avons besoin de le savoir !

De la question du sens

Et puis il y a la vie, et les défis auxquels nous sommes amenés à devoir faire face. Il est difficile de répondre de manière formelle sur la question du sens : « pourquoi nous arrive-t-il tout ça ? » Les hypnose dream 2croyances diverses nous induisent des réponses, nous soulagent parfois. Toujours est-il que le sens profond est en nous, en rapport à ce qui nous est de plus intime, au niveau même de notre âme. Ce fil – ou cette vibration – qui nous relie de l’intérieur à l’extérieur, nous inspire le sens que nous accordons aux choses et aux événements qui nous arrivent.

Et notre chemin de vie nous présente des carrefours, matérialisés – notamment – par des symptômes, des choses qui se passent en nous, qui nous perturbent et qui nous font dire implicitement : « Ca ne peut plus continuer comme ça ! »

 

Une exploration de l’inconscient

L’hypnose ericksonienne est une expérience qui nous permet d’aller en toute confiance, en toute quiétude, vers ce qu’il y a au plus profond de nous-mêmes, avec une extrême bienveillance (du thérapeute, et du processus en lui-même). Parce que notre inconscient sait comme personne comment il nous a protégés tout au long de ces années, il [notre inconscient] nous ouvrira des portes au rythme adapté à qui nous sommes. En rapport avec notre sensibilité, [en rapport avec] la thématique que nous souhaitons aborder, et la charge émotionnelle qui gravite autour.

hypnose spiritual

Voilà pourquoi l’hypnose fonctionne sur absolument tout le monde. Il ne s’agit pas de « magie », de quelque chose à laquelle il faudrait y croire pour que ça fonctionne. L’hypnose ericksonienne est douce et définitivement non directive. C’est le sujet qui reste maître de l’expérience qu’il vit, bien qu’il soit dans un état modifié de conscience. Le thérapeute, quant à lui, étant garant du processus. Un processus qui consiste à proposer des inductions – c’est-à-dire un mot, une image, la description d’un lieu,… – et c’est le sujet, ou plutôt son esprit inconscient, qui fera des liens avec son histoire, ou une partie de son histoire.

Bien évidemment, le praticien a des techniques qui facilitent l’accès à un état de transe. Toujours est-il que c’est le sujet qui se façonnera son expérience un peu « comme dans un rêve », mais un rêve qui a immédiatement du sens, ou dont le sens peut sembler évident dans les jours qui suivent l’expérience. Voilà pourquoi la thérapie via l’hypnose ericksonienne est un chemin, un processus de retour à soi en vue de dépasser quelque chose qui est devenu obsolète, une protection qui n’a plus lieu d’être.

hypnose1Notre esprit grandit, en même temps que nous-mêmes, et c’est la raison pour laquelle – du moins c’est une hypothèse – que les problèmes qui surgissent au cours de notre vie, n’arrivent pas totalement par hasard. Elles arrivent à un certain moment, [à un moment] où nous sommes à même de pouvoir grandir ! Il s’agit d’un postulat intéressant puisqu’il suppose que notre vie a du sens, ou du moins que l’on peut se créer du sens au fur et à mesure que nous avançons. Aller vers une forme d’accomplissement.

D’ailleurs il suffit de se remémorer les choses douloureuses qui sont survenues au cours de nos vies, nous savons aujourd’hui que nous avions la force et les ressources pour dépasser ces événements (dont parfois de véritables drames). Il en est de même pour aujourd’hui : il est parfois éprouvant d’être, ou de se sentir « dans le creux de la vague », embourbé dans quelque chose dont on aimerait se sortir. A un autre niveau – car toutes les expériences sont différentes – il en a été ainsi précédemment. Et nous avons fini par dépasser ces événements (la preuve, nous sommes là !). Certes, parfois avec pertes et fracas, mais la vie nous facilite notre reconstruction. Un peu comme une croute venant se placer sur une plaie pour éviter le saignement. Très vite, cette croute se dissout d’elle-même alors que nous n’y pensions même plus.

L’hypnose fonctionne sur absolument tout le monde. Il ne s’agit pas de « magie », de quelque chose à laquelle il faudrait y croire pour que ça fonctionne. L’hypnose ericksonienne est douce et définitivement non directive. C’est le sujet qui reste maître de l’expérience qu’il vit, bien qu’il soit dans un état modifié de conscience.

Une construction permanente et une harmonisation de la personnalité 

Certains spirituels nous disent que derrière chaque épreuve il y a une leçon. On peut trouver du sens dans cette formule, mais elle a le défaut d’induire que nous sommes en sursis d’une nouvelle leçon (comme si on n’en avait pas suffisamment reçues !). Parlons d’accomplissement et d’embellissement de notre personnalité. Une énergie en mouvement, que nous découvrons à travers ce qui arrive qu cours de notre existence – et cela inclut les bonnes choses aussi ! – et dont notre tâche consisterait à aller vers de l’harmonisation : se faire plaisir, se faire du bien. Ceci pour mieux aimer, mieux partager, et mieux vivre. Une interconnexion permanente entre nous, dans notre plus profonde intimité, et ceux qui gravitent autour de nous.

C’est pour cela qu’un être humain qui souffre, et c’est le monde en entier qui est impacté. A travers un sourire, on peut redonner de la joie à son prochain. Encore faut-il veiller à rendre notre sourire authentique. Car s’il est une façade qui réjouit l’autre, il ne rayonnera jamais autant qui si nous sourions parce que nous nous sentons légers, apaisés.

hypnose books flyIl est donc intéressant, lorsque l’on a acquis – ou intégré la conscience – qu’il est possible de vivre autrement, d’aller au bout du processus qui se fomente en nous. Une première expérience en hypnose ericksonienne est un véritable apaisement, car les causes qui nous ont amenées vers le praticien nous ont mis dans une position de recevoir, une position d’être à même de découvrir, et de guérir de bien des maux.

Voilà pourquoi l’hypnose ericksonienne n’est qu’une réponse à un appel survenu suite à une expérience, ou une succession d’expériences. Il est donc pertinent de se faire confiance pour découvrir et ouvrir de magnifiques pages dans son Livre de Vie.

 

Saïd Derouiche

Pour prendre RDV :
Par téléphone : +32 71 10 10 00
Via le formulaire
Voir aussi : Consultation à distance